meteo





JOANINHA: le passage du cyclone a bien rafraîchi l'océan à certains endroits, mais à proximité des Iles Soeurs la mer reste bien chaude


On approche encore les 29/30°C dans les lagons de Maurice et de la Réunion


"Piscine" d'eau plus fraîche à moins de 27°c  au nord de Rodrigues suite au passage et au stationnement du cyclone JOANINHA sur la zone. La mer reste chaude à proximité de Maurice et de la Réunion.
"Piscine" d'eau plus fraîche à moins de 27°c au nord de Rodrigues suite au passage et au stationnement du cyclone JOANINHA sur la zone. La mer reste chaude à proximité de Maurice et de la Réunion.
2019 MARS 29 11h Mascareignes

Bonjour les Ziles!

1: je voulais vous montrer cette carte des températures en surface de l'Océan Indien estimées par les satellites qui sont précis en la matière.

2: vous notez un petit périmètre en vert(moins de 27°C) loin à l'est de Saint Brandon et au nord de RODRIGUES Il s'agit des eaux refroidies par la présence quasi stationnaire les 23 et 24 Mars du cyclone JOANINHA(22S) sur la zone. Le stationnement du cyclone s'est opéré plus à l'ouest mais il est probable que les eaux refroidies aient ensuite été repoussées vers l'est par les vents d'ouest qui ont soufflé à l'arrière du cyclone.

3: on note aussi que les eaux de surface sont bien rafraîchies dans le voisinage de Rodrigues. Les vents cycloniques du sud-est on fait remonter  à proximité de ROD des eaux plus fraîches des latitudes tempérées alors que la présence du cyclone a aussi contribué à rafraîchir l'océan.

4: en revanche les lagons de Maurice et de la Réunion sont bien chauds.  Les températures de surface restent supérieures à 29°C.

5: notre cyclone lui même n'est plus un cyclone intense, classé limite entre la forte tempête et le premier stade de cyclone(Catégorie 1 US) mais reste un phénomène significatif avec des rafales estimées encore à 160km/h près du centre en mer.
A 10heures il était centré proche de 23.0°Sud et 68.0°Est soit à 590km au sud-est de Rodrigues.
Après avoir bien résisté ces dernières 24heures le système commence à s'affaiblir à un rythme plus accéléré en évoluant sur un océan plus frais tout en devant faire face à des vents en altitude moins favorables.

6: même si JOANINHA a causé des dégâts significatifs à Rodrigues ou les rafales ont atteint 180km/h(178 à l'aéroport et 184 à Patate Théophile) le coeur du cyclone a FORT HEUREUSEMENT épargné "la cendrillon des Mascareignes". Au moment de son passage au plus près de ROD le cyclone intense était associé à des rafales maximales de l'ordre de 250km/h près de son centre.
Des rafales de 250km/h sont considérablement plus dangereuses que des rafales de 180km/h d'autant que dans le cas d'un passage au plus près voire sur l'île la topographie de ROD aurait pu accélérer encore les rafales ressenties.
Je ne parle pas des pluies cycloniques et du risque qui aurait été accru d'inondations par la mer de nombreuses côtes peu sur-élevées...

7: notre ROD tant aimée peut donc pousser un ENORME OUF de soulagement.

Cheers,
Patrick Hoareau.

La zone de Mada/Mascareignes vue à 09h/Mascareignes ce matin par le satellite géostationnaire russe. JOANINHA encore classé "cyclone" à ce moment là est bien repérable tout comme nos deux petits bijoux que sont Maurice et la Réunion baignés de soleil.
La zone de Mada/Mascareignes vue à 09h/Mascareignes ce matin par le satellite géostationnaire russe. JOANINHA encore classé "cyclone" à ce moment là est bien repérable tout comme nos deux petits bijoux que sont Maurice et la Réunion baignés de soleil.

Rédigé par PATRICK HOAREAU le Vendredi 29 Mars 2019 à 11:01